Alsace 17.6.2007

Cirque L’autre piste à suivre au Markstein
Clowns, acrobates, jongleurs, mimes et marionnettes seront fidèles au rendez-vous, dimanche prochain, pour l’ouverture de la 3e édition du festival CirkôMarkstein.
Le dicton promet qu’il n’y en a « jamais deux sans trois ». Ce n’est pas pour déplaire à Marc Doppler, président de l’association des habitants du Markstein à l’initiative du festival de cirque scolaire et tout public, content de pouvoir vérifier cet adage. « Je suis heureux d’en être arrivé à ce niveau, déclare-t-il. En trois ans, nous sommes passés de 500 à 6 000 billets vendus, et surtout, nous avons réussi notre pari de départ qui était de faire découvrir le site du Markstein aux enfants et au grand public. »
En 2005, la première édition de CirkôMarkstein avait accueilli 517 élèves pour des représentations scolaires. Un an plus tard ils étaient 1886. Cette année, le festival remporte un vif succès puisque 3 363 enfants sont attendus aux douze représentations qui leur sont réservées entre le 24 juin et le 1er juillet. « Un beau pied-de-nez à tous ceux qui n’ont pas cru en ce projet », confie Marc Doppler.
Qui dit nouvelle édition, dit nouveautés. À commencer par les spectacles que l’organisateur va dénicher partout en France, et même en Belgique, et qu’il sélectionne en collaboration avec le conteur Stéphane Herrada.
Intime, drôle et burlesque
Parmi les six compagnies présentes cette année, trois sont issues de la région : la compagnie du Comptoir des 100 grillons et Bastien K présenteront Le Petit poucet, une création exclusive pour le festival qui met en scène contes et jonglage ; L’Atelier du sous-sol, déjà là en 2005, revient avec un spectacle de marionnettes intitulé « 1,2,3… c’est moi » ; quant au Pantomime Théâtre, il présente l’histoire de Ficelle, une femme de ménage qui découvre le monde du cirque et se prend au jeu.
Sous deux chapiteaux de 300 et 150 places, le public pourra s’émerveiller grâce au cirque de la famille Piédon, venue du Gard, qui propose un grand moment de cabaret-cirque où l’on retrouve du dressage, des numéros aériens, du chant et de la musique ; grâce au spectacle circo-burlesque « Alors, ça commence quand ? » donné par la compagnie champenoise Les Bambinis ; et enfin, avec l’aventure intime et drôle du mime Achille Feudor présentée par la compagnie franc-comtoise DuShtiol. Poésie, magie et humour seront une nouvelle fois au rendez-vous.
Y ALLER 3e édition de CirkôMarkstein, du 24 juin au 1er juillet. Tarifs : 8 par spectacle, 6 pour les moins de 12 ans et les détenteurs de la carte Ircos ou Cezam. Sentiers pédagogiques : 3 chacun. Réservations au 06.83.76.95.50 ou sur cirkomarkstein.com
Céline Bechler


Jonglage, acrobaties, marionnettes ou mime, comme l’histoire de Ficelle au cirque (notre photo), seront au rendez-vous. Photo DR

Quatre spectacles tout public
Les représentations tout public connaissant un moindre succès que celles réservées aux scolaires (327 spectateurs en 2005, 425 en 2006), Marc Doppler a décidé de concentrer les séances ouvertes à tous sur trois jours clés du festival : les dimanches 24 juin et 1er juillet ainsi que le mercredi 27 juin.
Dimanche 24 juin : à 14 h, Le cirque de la famille Piédon ; mercredi 27 juin : à 14 h, « Alors, ça commence quand ? » par la compagnie Les Bambinis ; à 14 h 30, Le cirque de la famille Piédon ; dimanche 1er juillet : à 15 h, Achille Feudor par la compagnie DuShtiol (accueil 15 minutes avant le spectacle).

Deux sentiers pédagogiques
Créé spécialement l’an dernier par Laurent Lévy pour CirkôMarkstein, le sentier des arts, de la nature et du spectacle sera reconduit pour cette 3e édition. Grâce à l’aménagement d’un sentier pédestre, le public pourra découvrir le milieu naturel des chaumes du Markstein, ses paysages, sa faune et sa flore, ses particularités environnementales, tout en s’initiant aux arts du cirque dans les différents ateliers qui ponctuent le parcours (environ 1 h 30, accessible à tous) : équilibre, jonglerie et acrobatie.


Pour cette édition 2007, CirkôMarkstein s’enrichi d’un autre sentier pédagogique, musical celui-ci, qui permettra de découvrir des sons grâce à d’étranges machines. « Il y avait une demande d’animation pour les enfants à partir de 3 ans. Quand j’ai vu ces installations sonores, j’ai eu l’idée de créer un deuxième sentier », explique Marc Doppler, l’organisateur du festival. Une vingtaine de structures — des roues en bois qui émettent différents sons et bruits — seront animées par de futurs professeurs de musique.
Un « jardin du vent » sera également expérimenté en haut de la piste de bob luge en vue d’être étendu l’année prochaine. Tout ce qui volle.

Nouveauté 2007, le sentier musical proposera aux enfants à partir de 3 ans, de découvrir les sons et les bruits produits par d’étranges roues en bois. Photo D

 

 

 

Alsace 17.6.2007

Markstein Chapiteau au sommet
L’édition 2007 du festival CirkôMarkstein se déroulera du 24 juin au 1er juillet sur les crêtes vosgiennes. Pour cette 3e édition, douze représentations scolaires seront données à plus de 3 300 élèves de toute la région, tandis que les quatre représentations tout public seront concentrées sur trois jours clés.
Les spectateurs découvriront le cabaret-cirque de la famille Piédon, le spectacle circo-burlesque de la compagnie Les Bambinis, et l’histoire du mime Achille Feudor par la compagnie DuShtiol. Deux sentiers pédagogiques sur les chaumes du Markstein seront également proposés : le sentier des arts, de la nature et du spectacle avec ateliers pratiques et démonstrations accessibles à partir de 7 ans, et le sentier musical à la découverte des sons dès 3 ans.

En guise d’ouverture de CirkôMarkstein, le dimanche 24 juin, le grand public pourra s’émerveiller avec le cabaret-cirque de la famille Piédon, ses numéros de clown, de dressage, ses chants et sa musique.

Photo DR

Alsace 21.6.07

Cirque Markstein, le sommet enchanté
Clowns, jongleurs, mimes et conteurs planteront leur chapiteau sur les crêtes, du 24 juin au 1er juillet, pour la 3e édition du festival CirkôMarkstein.
La nouvelle génération des artistes de cirque va poser deux chapiteaux sur les chaumes du Markstein. Festival scolaire, puisqu’il va accueillir plus de 3300 élèves des écoles de la région pour douze représentations, CirkôMarkstein est également un festival tout public.
Parmi les six spectacles sélectionnés, trois seront ouverts au grand public: celui de la famille Piédon, venue du Gard, qui propose un grand moment de cabaret-cirque où l’on retrouve dressage, numéros aériens, chants et musique (dimanche 24 juin à 15h et mercredi 27 juin à 14h30); le circo-burlesque « Alors, ça commence quand ? » donné par la compagnie champenoise Les Bambinis (mercredi 27 juin à 14h); et l’aventure intime et drôle du mime Achille Feudor présentée par la compagnie franc-comtoise DuShtiol (dimanche 1er juillet à 15h).
Deux sentiers pédagogiques permettront de découvrir les spécificités environnementales du Markstein: le sentier des arts, de la nature et du spectacle au cours duquel chacun pourra s’initier aux arts du cirque à travers divers ateliers (jonglerie, équilibre, acrobatie…); et un sentier musical.
VOIR 3e édition de CirkôMarkstein, du 24 juin au 1er juillet. Tarifs : 8 par spectacle, 6 pour les moins de 12 ans. Sentiers pédagogiques : 3 chacun. Réservations au 06.83.76.95.50 ou sur cirkomarkstein.com

Trois spectacles sur six sont ouverts au public. Photo DR

alsace 22.6.07

Markstein Le retour de la piste aux étoiles
La station alsacienne s’apprête à accueillir, du 24 juin au 1er juillet, la 3e édition de CirkôMarkstein, avec quatre représentations tout public au programme.
Clowns, jongleurs, mimes et conteurs installeront leur chapiteau sur les crêtes, du 24 juin au 1er juillet, pour offrir de la poésie, de la magie et de l’humour aux petits et aux grands enfants. Pour la 3e édition de ce festival scolaire et grand public, plus de 3 300 élèves des écoles de la région sont attendus lors des douze représentations qui leur sont réservées, contre 500 lors de la première édition, en 2005. Un beau succès pour Marc Doppler, président de l’Association des habitants du Markstein et organisateur du festival, qui souhaitait apporter un nouveau souffle au site en créant une référence culturelle. « Nous avons réussi notre pari de départ qui était de faire découvrir le site du Markstein aux enfants et au grand public », remarque-t-il.
CirkôMarkstein tiendra une nouvelle fois ses promesses cette année avec quatre représentations pour tous et deux sentiers pédagogiques à parcourir en famille. Les compagnies professionnelles, locales ou plus lointaines, sont sélectionnées par Marc Doppler en collaboration avec le conteur Stéphane Herrada. Sous des chapiteaux de 300 et 150 places, les spectateurs seront émerveillés par le cirque de la famille Piédon, venue du Gard, qui propose un grand moment de cabaret-cirque où l’on retrouve dressage, numéros aériens, chants et musique (dimanche 24 juin à 15 h et mercredi 27 juin à 14 h 30) ; par le spectacle circo-burlesque « Alors, ça commence quand ? » donné par la compagnie champenoise Les Bambinis (mercredi 27 juin à 14 h) ; et par l’aventure intime et drôle du mime Achille Feudor présentée par la compagnie franc-comtoise DuShtiol (dimanche 1er juillet à 15 h). Le sentier des arts, de la nature et du spectacle, initié l’an dernier par Laurent Lévy, sera reconduit. Chacun pourra, au cours d’une promenade d’environ 1 h 30, s’initier à la fois aux arts du cirque à travers différents ateliers, et découvrir les chaumes du Markstein. De quoi donner envie de (re)-découvrir ce site naturel protégé.
ASSISTER 3e édition de CirkôMarkstein, du 24 juin au 1er juillet. Tarifs : 8 , 6 pour les moins de 12 ans et les détenteurs de la carte Ircos ou Cezam. Sentiers pédagogiques : 3 chacun. Réservations au 06.83.76.95.50 ou sur cirkomarkstein.com

 

Sentier Au gré des sons
Nouveauté 2007, le sentier musical proposé par le festival CirkôMarkstein est une animation originale accessible aux enfants dès l’âge de 3 ans. Cette promenade de 45 minutes autour de la station (marche et ateliers se succèdent) est une invitation à un voyage pour les yeux et pour les oreilles. Sur le parcours, une vingtaine d’étranges installations sonores, animées par de futurs professeurs de musique, délivreront différents sons et différents rythmes au gré de la balade. Casseroles, bottes, bouteilles remplies d’eau ou encore balais, sont les instruments de ces drôles de structures, dont le but n’est autre que de sensibiliser les promeneurs à l’écoute de l’environnement sonore qui les entoure.


Drôles d’installations ! Photo DR

Alsace 24.6.2007

La 3e édition de CirkôMarkstein s’ouvre aujourd’hui sur les chaumes de la station alsacienne. Après l’inauguration à 11 h, le public pourra assister au spectacle de la famille Piédon en début d’après-midi.
C’est dans un esprit festif que sera inauguré, aujourd’hui à 11 h, le troisième festival de cirque scolaire et tout public au Markstein. Pour l’occasion, artistes et professionnels du cirque donneront un aperçu de leurs talents de mimes, de jongleurs, d’acrobates, de clowns… avec des extraits des différents spectacles présentés du 24 juin au 1er juillet. Une mise en bouche qui ne manquera pas de surprendre.
Dès 13 h 30, les petits pourront s’aventurer sur l’un des deux sentiers pédagogiques mis en place spécialement pour le festival. Le sentier des arts, de la nature et du spectacle, accessible dès 7 ans, permet à la fois une découverte des spécificités environnementales du site du Markstein, et une initiation à la pratique du cirque à travers divers ateliers.
Des sons étonnants
Le sentier musical, quant à lui, attend les enfants dès l’âge de 3 ans. Grâce à une vingtaine de structures sonores en bois qui ponctuent un parcours facile, il offre aux oreilles une multitude de sons et de bruits plus étonnants les uns que les autres.
Puis, à 15 h, le chapiteau du Markstein ouvrira ses portes pour la première représentation tout public du festival (attention, accueil des spectateurs 15 minutes avant) : le cirque de la famille Piédon, qui proposera dressage, numéros aériens, chants et musiques. Un cirque traditionnel revisité à retrouver également le mercredi 27 juin à 14h30.
Y ALLER CirkôMarkstein, du 24 juin au 1er juillet. Sentiers pédagogiques accessibles les dimanches entre 13 h 30 et 16 h 30 et le mercredi entre 10 h et 15h. Renseignements sur www.cirkomarkstein.com

 

Entre acrobatie et magie, l’histoire d’Achille Feudor est à découvrir dimanche 1er juillet à 15 h au Markstein. Photos DR

 

Avec le spectacle « Alors, ça commence quand ? », la compagnie Les Bambinis mêle l’équilibre, l’acrobatie, la musique et la jonglerie.

 

DNA 25.6.2007

Hier lors de l'inauguration, les artistes ont fait leur entr»e en piste, juste le temps d'un extrait. (Photos DNA›-›VP)

C'est peu de dire que les spectacles propos»s toute la semaine au Markstein se d»marquent du cirque traditionnel. Les artistes en pr»sentaient quelques extraits, hier, ż l'occasion de l'inauguration.

Troisiňme »dition prometteuse pour le CirkŔMarkstein. Cette ann»e, et pour la premiňre fois, une Vosgienne accueillait les visiteurs. Un clin d'oeil au Parc naturel r»gional des Ballons des Vosges. ī›Nous voulions avoir notre mascotte›™, lance souriant Marc Doppler, cheville ouvriňre de l'»quipe organisatrice et b»n»vole.
›Ce n'est pas la seule nouveaut». Aprňs deux »ditions seulement, le CirkŔMarkstein sait d»jż se renouveler, et c'est peut-Õtre lż aussi la cl» de son succňs. Les artisans du festival du cirque, qui s'ouvrait hier sur les hauteurs du Markstein, sont d'ailleurs ravis›: ī›Il a fallu rajouter des dates de spectacles et un deuxiňme chapiteau›™, commente Marc Doppler.

Des spectacles pas ordinaires

Depuis la premiňre »dition en 2005, le CirkŔMarkstein est pass» de 540 ż 6›500 participants. L'ann»e derniňre, ils »taient 3›000. Tous les spectacles »taient complets, le sentier des arts du cirque »galement. Cette ann»e, malgr» le nombre de spectacles plus importants encore, il ne reste plus que quelques places.
›C'est que ces spectacles sont conformes ż la r»putation qu'est en train de se forger le CirkŔMarkstein›: des num»ros qui sortent de l'ordinaire, qui t»moignent d'une v»ritable recherche de cr»ativit» et d'originalit» de la part de leurs auteurs, et d'un vrai savoir-faire. Hier, lors de l'inauguration sous chapiteau, les spectateurs ont plong» dans une autre dimension. Pr»sent»s les uns aprňs les autres par St»phane Herrada, organisateur et conteur, les artistes ont fait leur entr»e en piste, juste le temps d'un extrait.
›On a ainsi pu rencontrer, dans un grand moment de cabaret, la famille Pi»don (une compagnie venue du Gard) avec laquelle on a revu les grands classiques du dressage version comique. Et puis, il y avait aussi les Bambini, venus de Champagne, qui ont revisit» sur des airs d'accord»on les personnages du clown blanc et de l'Auguste dans un num»ro mÕlant »quilibre, acrobatie, musique et jonglerie.
›Pour cette troisiňme »dition, les organisateurs ont voulu apporter une nouveaut» sous la forme d'un sentier musical, avec des cr»ations m»talliques color»es et rocambolesques, plus accessible pour les petits. Ils ont ainsi am»nag» un jardin du vent, qui sert de test, en vue de la quatriňme »dition, dans le cadre d'une collaboration avec les enseignants. Des circuits p»destres balis»s, de dur»e et de difficult» variables, ont aussi »t» trac»s. Ils repr»sentent au total sept heures de marche.
›ī›Notre objectif, c'est avant tout de faire d»couvrir le Markstein, de quelque maniňre que ce soit, et de faire vivre la station›™, confie Marc Doppler. Patient, il sait que les v»ritables retomb»es, en terme de fr»quentation, ne se feront sentir qu'avec le temps. Une initiative en tout cas salu»e par FranŃois Tacquard, conseiller g»n»ral du canton de Saint-Amarin. Ce dernier a profit» de la circonstance pour pr»senter ce festival comme ī›un »v»nement riche en promesses›™, qui complňte le projet de d»veloppement touristique de la station en hiver.

Une subventiondu D»partement

Ce projet de 10›M›ń est financ» par le syndicat mixte Grand-Ballon Markstein -›qui regroupe le D»partement du Haut-Rhin et les deux communaut»s de communes de Guebwiller et de Saint-Amarin. Il a d»but» il y a deux ans et durera encore cinq ans. ī›Dans le cadre du d»veloppement de la station se pose la question des animations d'»t», dont la station est encore un peu d»pourvue. Vue la qualit» des animations propos»es par la CirkŔMarkstein, l'»v»nement m»riterait un partenariat plus construit›™, souligne-t-il.
›Marc Doppler, qui a investi prňs de 35›000›euros, peut compter sur une subvention du D»partement du Haut-Rhin et de la communaut» de communes de Saint-Amarin, dont quatre maires »taient pr»sents. Ceux de Oderen, de Kruth, de Fellering et de Ranspach. Reste encore ż confirmer, la subvention de la com-com de Guebwiller et environs.

Virginie Pruvot

Les animations se poursuivent jusqu'ż dimanche prochain, T»l:›06›83›76›95›50, www.cirkomarkstein.com

Le programme

Le festival CirkŔMarkstein se termine ce dimanche 1er juillet. Les spectacles ont lieu dans de vrais chapiteaux de cirque de 200 et 150 places. Accueil des spectateurs 15›mn avant la repr»sentation. Voici les dates et heures des s»ances publiques (les autres »tant r»serv»es aux scolaires).
›SPECTACLES. Mercredi ż 14›h›: Alors, Ńa commence quand›? par la compagnie Bambini (Champagne) spectacle circo-burlesque ż partir de 3 ans. Dur»e›: 1›h. Mercredi ż 14›h›30›: Le Cirque de la famille Pi»don par la compagnie Le Cirque Pi»don (Gard). Dur»e›: 1›h›30. Dimanche ż 14›h›: Achile Feudor par la compagnie SuShtiol (Franche Comt») montreur de cirque ż partir de 5 ans. Dur»e›: 45›mn.
›SENTIER DES ARTS, DE LA NATURE ET DU SPECTACLE. Plusieurs d»parts dimanche entre 13›h›30 et 16›h. Mercredi, plusieurs d»parts entre 10›h et 15›h. Tout public.
›SENTIER MUSICAL›: d»couverte de la nature et de structures sonores, mercredi, plusieurs d»parts entre 10›h et 15›h, et dimanche, ż l'occasion d'une promenade en pleine nature autour du Markstein, les enfants iront ż la rencontre d'animateurs et ż la d»couverte de leur structure en bois qui d»livreront leurs sons et leurs rythmes. Plusieurs d»parts entre 13›h›30 et 16›h. Tarifs›: spectacle tout public›: 8›ń. enfant de moins de 12 ans›: 6›ń. Carte Ircos - S»zame›: 6›ń.

© Derniňres Nouvelles D'alsace, Lundi 25 Juin 2007. - Tous droits de reproduction r»serv»s

 


Alsace 25.6.2007

Markstein; C’est le cirque ici !

Les deux chapiteaux, dressés jusqu’au dimanche 1er juillet dans la station du Markstein, ont accueilli, hier, les premiers spectateurs du 3e CirkôMarkstein.
Au côté des clowns, jongleurs, marionnettistes et acrobates, le succès a, une fois encore, fait son numéro : « C’est une manifestation qui prend de plus en plus d’ampleur. En trois ans, nous sommes passés de 540 à 6 500 visiteurs attendus cette semaine. Sans compter les personnes qui n’ont pas réservé ! », détaille Marc Doppler, président de l’association des habitants du Markstein qui organise ce festival.
Sous les chapiteaux de 300 et 150 places, petits et grands découvriront tout au long de la semaine des représentations traditionnelles ou des spectacles plus modernes.
Le but de cette manifestation étant également de faire découvrir aux visiteurs les charmes naturels du site, diverses balades, agrémentées de surprises, seront proposées aux petits et grands.

alsace 26.6.07

Markstein Mais qu’est-ce que c’est que ce cirque ?
Les étoiles brillaient sur la piste, mais également dans les yeux des spectateurs qui ont assisté, dimanche, à la première représentation donnée sous le chapiteau de CirkôMarkstein. Les numéros s’enchaîneront jusqu’au dimanche 1er juillet dans la station vosgienne.
Une touche de rouge sur la Ligne bleue des Vosges. Les deux chapiteaux, dressés jusqu’au dimanche 1er juillet dans la station du Markstein, ont accueilli, ce dimanche, les premiers spectateurs du 3e CirkôMarkstein.
Un jardin des vents
Au côté des clowns, jongleurs, marionnettistes et acrobates, le succès a, une fois encore, fait son numéro : « C’est une manifestation qui prend de plus en plus d’ampleur. En trois ans, nous sommes passés de 540 à 6 500 visiteurs attendus cette semaine. Sans compter les personnes qui n’ont pas réservé ! », détaille Marc Doppler, président de l’association des habitants du Markstein qui organise ce festival. Sous les chapiteaux de 300 et 150 places, petits et grands découvriront tout au long de la semaine des représentations traditionnelles ou des spectacles plus modernes : « La famille Piédon excelle dans le cabaret-cirque où le public retrouvera les clowns, du dressage et, entre autres, des numéros aériens. La compagnie DuShtiol présentera quant à elle un spectacle de mime qui laisse place à l’imaginaire. Entre conte et manipulation, la compagnie le Comptoir des 100 grillons et Bastien K marieront jonglage et poésie », décrit Stéphane Herrada, chargé de la programmation.
Le but de cette manifestation étant également de faire découvrir aux visiteurs les charmes naturels du site, diverses balades, agrémentées de surprises, seront proposées aux petits et grands. Le sentier des arts, de la nature et du spectacle mènera les groupes sur les chaumes en faisant quelques haltes pour participer à des ateliers pratiques d’initiation aux arts du cirque.
Enfin, le jardin du vent, autre nouveauté 2007, a permis aux courageux qui ont gravi la colline jusqu’au départ de la piste de bob luge, de s’amuser avec des tas d’objets activés par de légères brises. Expérimental cette année, ce jardin du vent, s’il a du succès, pourrait bien donner un nouveau souffle au festival en créant, en 2008, des rafales de nouvelles animations.
Y ALLER. CirkôMarkstein, jusqu’au dimanche 1er juillet, dans la station du Markstein, plusieurs représentations par jour (8 tout public, 6 moins de 12 ans) ; sentier des arts, de la nature et du spectacle (3 ) ; sentier musical (3 ) et jardin du vent. Renseignements et réservations : www.cirkomarkstein.com ; Tél. : 06.83.76.95.50.

Un des impressionnants numéros aériens proposés dimanche passé par la famille Piédon.

Photos Anne Thiébaut

 

DNA 28.6.2007

Des ateliers pratiques sont propos»s›: »quilibre, jonglerie ou acrobatie. (Photo DNA)


CirkŔMarkstein Le programme

Le festival CirkŔMarkstein se termine le dimanche 1er juillet. Les spectacles ont lieu dans de vrais chapiteaux de cirque de 200 places et 150 places. Accueil des spectateurs 15›mn avant la repr»sentation. Parallňlement, le sentier des Arts, de la Nature et du Spectacle est anim» par L. L»vy avec le concours des »lňves du collňge Champagnat (Issenheim), d»couverte de la nature et du cirque ż partir du CE›1, 1›h›30. Au cours d'une petite ballade, les enfants sont invit»s ż d»couvrir le milieu naturel des chaumes du Markstein avec ses paysages, sa faune et sa flore, ses particularit»s›; cette d»couverte »cologique sera rendue ludique par des haltes qui proposeront aux groupes d'enfants des d»monstrations mais aussi des ateliers pratiques d'initiations aux arts du spectacle›: »quilibre - jonglerie - acrobatie. Plusieurs d»parts entre 13›h›30 et 16›h.
Sentier musical›: par la Compagnie Eureka (Alsace) D»couverte de la nature et de structures sonores le dimanche 1er juillet, ż l'occasion d'une promenade en pleine nature autour du Markstein, les enfants iront ż la rencontre d'animateurs et ż la d»couverte de leurs structures en bois qui d»livreront leurs sons et leurs rythmes. Une invitation ż un voyage pour les oreilles qui sensibilisera les promeneurs ż l'»coute de l'environnement sonore dans lequel on »volue. Plusieurs d»parts entre 13›h›30 et 16›h

Tarifs›: spectacle tout public›: 8›euro. Enfant de moins de 12 ans›: 6›euro. Carte Ircos - S»zame›: 6›euro

 

Alsace 30.6.2007

Cirque Dernier tour de piste au Markstein
Plus de 3 300 élèves des écoles de la région se sont rendus cette semaine dans la station alsacienne pour participer à la 3e édition du festival de cirque du Markstein. Là-haut, sur les chaumes, ils ont pu s’émerveiller grâce à six spectacles présentant toute la diversité de la nouvelle génération des arts du cirque.
Avant de baisser les toiles du chapiteau de cette 3e édition, une dernière représentation tout public est prévue, ce dimanche, à 15 h. La compagnie franc-comtoise DuShtiol présentera l’histoire d’« Achille Feudor », un spectacle entre cirque et mime, né de la rencontre insolite d’une trapéziste et d’un clown. Un moment où rien n’est ce qu’il paraît, une aventure intime et drôle entre acrobatie et magie.
Parallèlement, les sentiers pédagogiques mis en place pour CirkôMarkstein seront encore accessibles à tous, de 13 h 30 à 16 h 30. Les promeneurs pourront choisir entre la découverte des arts du cirque à travers différents ateliers, ou l’exploration de divers bruits et sons produits par des structures sonores en bois extraordinaires.
Y ALLER Dernier spectacle de CirkôMarkstein, dimanche 1er juillet, à 15 h. Tarifs : 8 /adulte, 6 /moins de 12 ans, cartes Ircos et Cezam. Sentiers pédagogiques : 3 .

Le spectacle « Achille Feudor » terminera en beauté la 3e édition de CirkôMarkstein, dimanche, à 15 h. Photo DR